webdoc l'autre c'est moi

Genèse du projet

Le projet webdocumentaire a été initié début 2013 avec les Maisons d’Arrêt de Beauvais et de Compiègne. La réalisatrice Corine Zongo-Wable a mené les ateliers de fabrication cinématographique entre juin et octobre 2013 avec 15 détenus.
Une thématique commune a permis de faire le lien entre les deux établissements : l’identité à travers des récits d’invention, basés sur des faits imaginaires ou autobiographiques. De ce travail de création collective, émerge une construction identitaire spécifique à la détention.
Après le temps de la réalisation, la société de production Oblady a pris en charge la partie création graphique et développement du webdocumentaire.

Dispositif

À la manière du cinéaste Takeshi Kitano qui avait proposé à des réalisateurs d’assembler à leur convenance quatre photographies pour composer un court récit, 10 détenus livrent 10 récits imaginaires filmés poétiques ou réalistes. Le choix de filmer les détenus avec en arrière-plan les photos projetées sur le mur leur donnait la sensation de
« se projeter » dans un ailleurs ou le « je » est un autre.
Certains détenus n’ont pas souhaité apparaître à l’image et ont rejoint l’équipe technique comme ingénieurs du son ou cadreurs. Pour les personnes filmées face caméra, l’enjeu résidait dans l’assumation de leur statut de détenues.
Des entretiens individuels, un travail sur le portrait et l’autoportrait viennent approfondir les récits.